La Filière Louisiane : Le nouveau paysage médiatique de la Franco-Louisiane (Chase Cormier)

Les articles de La Filière Louisiane sont publiés grâce à un partenariat entre Astheure et Les Carnets Nord/Sud, blogue de l’Observatoire Nord/Sud et de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et transnationales (CRÉAcT) de l’Université Sainte-Anne. Cette série vise à faire mieux connaître les enjeux culturels de la Louisiane francophone et à favoriser le dialogue entre Acadiens et Louisianais.

la_filiere_louisiane

Il y a en ce moment, en Louisiane francophone, plusieurs initiatives qui s’efforcent d’insuffler un nouvel élan à l’utilisation du français dans la sphère publique. Alors que quelques stations de radio, comme KVPI 92.5 FM et KRVS 88.7 FM maintiennent une programmation limitée en français, les plateformes socionumériques permettent un renouveau par d’autres moyens. Nous avons demandé à Chase Cormier d’élucider deux projets auquel il collabore.

Deux nouvelles initiatives : Charrer-Veiller et Télé-Louisiane

Ces projets ont vu le jour grâce aux plateformes socionumériques, cruciales pour capter les voix francophones ici autour de Lafayette, mais aussi pour faire connaître la présence de la langue française en Louisiane dans le reste de la francophonie ainsi qu’auprès des anglophones louisianais. Télé-Louisiane, une initiative très récente, se veut la seule chaîne exclusivement francophone en Louisiane. C’est une chaîne culturelle et d’informations, diffusée en ligne (sur Youtube, Instagram et Facebook). L’équipe est dynamique et créative. Elle publie des animations pour les enfants, des nouvelles, des documentaires culturels, des interviews et un tas plus. J’ai beaucoup d’espoir en Télé-Louisiane et pour ce qu’on va voir de cette chaîne.

Aussi, nous avons Charrer-Veiller, un nouveau podcast enregistré à Lafayette, et le seul réalisé par des Francolouisianais en Louisiane. Mon ami Joseph Pons et moi avons créé ce projet en octobre 2018 à la suite d’une discussion dans une table française au centre-ville [de Lafayette]. Nous trouvions nos conversations dans ces réunions plutôt intéressantes, et donc on a décidé de les enregistrer. On a commencé à enregistrer nos conversations aux studios d’AOC (Acadiana Open Channel, une télévision communautaire locale, dans leur salle de podcast). Nous avons des invités toutes les deux semaines. Et encore, grâce aux plateformes socionumériques, notre podcast semble être bien reçu par le public.

D’après moi, ces deux projets sont les plus prometteurs puisqu’ils ajoutent de la diversité aux efforts de promotion du français en Louisiane. Nous, les Francolouisianais, devenons de plus en plus visibles dans les espaces publics, artistiques et littéraires. Ces deux initiatives nous donnent une présence sur les plateformes socionumériques.

Lire la suite sur le site d’Astheure…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s