Quand la gang arrive : 5 à 7 de la Société acadienne de Clare

Le printemps qui arrive dégage un parfum de Francophonie. Afin de marquer la Journée internationale de la Francophonie (20 mars), la Société acadienne de Clare organisait mercredi dernier, 21 mars 2018, son 5 à 7 annuel. Plus d’une soixantaine de personnes se sont présentées au Club de golf à Saulnierville pour se retrouver autour d’une copieuse collation et célébrer les réalisations de notre communauté acadienne. Ce qui n’est pas rien : en 2018 cette collectivité marque 250 ans de présence permanente dans la région de la baie Sainte-Marie.

Cette année, l’heure était aux honneurs : Shawna Comeau a été reconnue comme bénévole de l’année; Elaine Thimot, ancienne directrice de la Société, a reçu vibrant hommage pour ses années de dévouement à la cause acadienne; et l’écrivaine Georgette LeBlanc, dont la réputation n’est plus à faire, a été signalée pour sa nomination récente comme poète officielle du Parlement canadien. Il y a là un fait significatif en ce qui concerne la diaspora acadienne car l’écrivaine est titulaire d’un doctorat en études francophones (2007) de l’Université de Louisiane à Lafayette, où elle a résidé dans les années 2000. Autant sa poétique respire l’air de la baie Saint-Marie, autant son parcours et son imaginaire ont été marqués par la Louisiane.  

C’était également l’occasion pour Natalie Robichaud, notre nouvelle directrice de la Société acadienne de Clare, de faire briller cet organisme chargé de représenter les intérêts de la communauté francophone et de promouvoir son épanouissement.

Voici quelques images que nous avons prises pour le compte de la Société acadienne, avec légendes ci-après :

 

(1) Les conversations commencent pendant que les invités arrivent.
(2) Il y a foule !
(3) Lester Doucet est parmi les premiers à se présenter.
(4) Éric Dow, chanteur du groupe Cy, présente Elaine Thimot, ancienne directrice de la Société acadienne de Clare et mentor de nombreux jeunes de la relève culturelle.
(5) Elaine Thimot devant un important document historique, l’attestation du serment d’allégeance de Solomon Maillet dont la municipalité de Clare a récemment fait l’acquisition.
(6) Un certificat d’appréciation et un bouquet de fleurs ont été remis à Elaine Thimot.
(7) Toujours d’une parole ensorceleuse, Georgette LeBlanc s’adresse au public.
(8) Hommage rendu à Georgette LeBlanc, poète officielle du Parlement canadien.
(9) Mary Ann Gauvin, présidente de la Société acadienne de Clare.
(10) Le conteur de la soirée, Désiré Nyela, professeur au Département d’études françaises de l’Université Sainte-Anne.
(11) Shawna Comeau est reconnue comme bénévole de l’année.
(12) Natalie Robichaud, directrice générale de la Société acadienne de Clare, évoque la programmation du Festival de Clare-té, qui se déroulera du 3 au 8 avril 2018.    

Crédit photo : Clint Bruce. Gracieuseté de la Société acadienne de Clare.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s