Doctorat honorique : discours de présentation à propos de M. Barry Jean Ancelet

CRÉAcT en action ! / Œil sur l’Acadie – Hier, le 13 mai 2017, l’Université Sainte-Anne a décerné un doctorat honorifique à M. Barry Jean Ancelet. Voici le discours de présentation que j’ai prononcé à son sujet.

Madame la Chancelière,
Monsieur le Président du conseil des gouverneurs,
Monsieur le Recteur,
Chers diplômés, distingués invités, collègues, parents et amis :

Aujourd’hui nous avons l’immense honneur de compter parmi nous Monsieur Barry Jean Ancelet, ainsi que son épouse, Mme Caroline Ancelet, qui sont venues de la Louisiane afin de marquer cette occasion. Professeur émérite d’études françaises et francophones à l’Université de Louisiane à Lafayette, Monsieur Ancelet s’est toujours montré un ami indéfectible de notre institution et de la région de la Baie Sainte-Marie, tout comme il s’est toujours fait un allié de l’Acadie tout entière et de la francophonie nord-américaine dont sa Louisiane natale fait partie.

Si nous avons tant tenu à reconnaître ici ses contributions, c’est parce que le vaste éventail d’initiatives que M. Ancelet a menées tout au long de sa carrière dépasse de très loin l’enceinte universitaire. Il suffit, pour s’en rendre compte, de retenir un passage d’un poème du grand écrivain acadien Gérald LeBlanc, de Moncton, qui, après avoir rendu visite à M. Ancelet à Lafayette, a composé le texte : « Louisiane au cœur ». En voici un extrait :

j’entends maintenant un rythme qui m’habitait déjà
Barry Ancelet me dit que si j’ai entendu le train
j’ai compris la base du beat de Clifton Chénier
je suis là où ça s’est passé avant
et où ce soir ça se passe encore
ici les musiques du monde convergent […]
je sors sur la rue Jefferson au centre-ville de Lafayette
une passante pogne Barry Ancelet et lui lance :
The King of the French-speaking people!

Le roi du peuple francophone : qui est donc cet homme ?

Ethnologue et folkloriste, écrivain et auteur-compositeur, pédagogue et animateur culturel, Barry Jean Ancelet est né en 1951 dans une autre Pointe-de-l’Église – Church Point, dans le sud de la Louisiane. Il grandit à Lafayette et, après des études de premier cycle à l’Université de Nice et à l’Université du sud-ouest de la Louisiane, il obtiendra une maîtrise en folklore de l’Indiana University, puis, en 1984, un doctorat de l’Université d’Aix-en-Provence, sous la direction de Robert Chaudenson. Au sein de l’Université de Louisiane à Lafayette, qu’il retrouve dès 1977, il occupera, entre autres, les postes de professeur d’études francophones Willis Granger et Tom Debaillon / BORSF et de directeur du Département de langues modernes. Parmi ses très nombreuses publications, je ne nommerai que le recueil de contes, Cajun and Creole Folktales: The French Oral Tradition of South Louisiana, paru en 1994.

Chercheur engagé, ardent défenseur de la spécificité cadienne et créole de la Louisiane, M. Ancelet croit fermement qu’une culture ne se « préserve » pas – qu’elle doit respirer et se renouveler. Signalons trois volets de ses activités en ce sens : la fondation des Festivals acadiens et créoles, devenus depuis 1974 un élément incontournable du renouveau franco-louisianais; la création du spectacle hebdomadaire radiodiffusé, Le Rendez-vous des Cajuns; et, en tant que poète empruntant le pseudonyme Jean Arceneaux, l’impulsion qu’il a insufflée à un mouvement littéraire cadien qui s’est fait connaître à travers la francophonie.

(Je me permets d’ajouter, en guise de parenthèse, que si Jean Arceneaux n’avait pas écrit un poème intitulé « Schizophrénie linguistique », que j’ai découvert à l’âge de 16 ans dans un livre à la bibliothèque de mon école secondaire en Louisiane, et qui m’a frappé en plein cœur comme un météore tombé de la planète Acadie, je n’aurais peut-être jamais pris connaissance du fait acadien, je n’aurais peut-être pas répondu à l’appel de M. Jean-Douglas Comeau lorsqu’il est venu faire la promotion de l’Université Sainte-Anne à Centenary College of Louisiana et je ne serais peut-être pas venu enseigner ici plusieurs années plus tard.)

Ces multiples rôles lui ont permis de cultiver la relève de la création culturelle en Louisiane francophone.

J’allais oublier : l’album Broken Promised Land, auquel il a collaboré avec le musicien Sam Broussard, était en nomination cette année pour un Grammy.

Enfin, ici à l’Université Sainte-Anne, Monsieur Ancelet se retrouve chez lui. Alors que ses séjours dans notre région remontent aux années 1970, il a maintenu une présence régulière dans cette communauté et dans cette institution, tout particulièrement à travers notre programme d’immersion, où Mme Ancelet a également enseigné et par lequel sont passés leurs cinq enfants, tous francophones. C’est dans ce même esprit que le professeur Ancelet a souvent été un ambassadeur de notre université. Ce chercheur louisianais de renommée internationale, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République Française, aime d’un amour profond, et d’un cœur d’Acadien, notre petit coin de la Nouvelle-Écosse. Car, croit-il à juste titre, le lien acadien n’est pas qu’un fait historique, ce n’est pas qu’une touchante réminiscence patrimoniale : c’est aussi un pari sur l’avenir.

Pour son coté innovateur, pour les énormes services rendus à sa communauté, pour son attachement à l’Acadie et à la francophonie, pour son ouverture sur le monde, pour l’ensemble de son œuvre je vous demande, Monsieur le recteur, de décerner un Doctorat honorifique en études acadiennes au professeur Barry Jean Ancelet.

-Clint Bruce

 

Une réflexion sur “Doctorat honorique : discours de présentation à propos de M. Barry Jean Ancelet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s