Profils de l’équipe de la CRÉAcT : Réanne Cooper

CRÉAcT en action ! – Pour débuter l’année nouvelle, les lectrices et lecteurs des Carnets Nord/Sud sont invités à faire la connaissance de l’équipe de recherche de la CRÉAcT, actuellement composée, en plus du titulaire, de trois assistants de recherche : Cody Donaldson, Agathe Embane Ye Bouato et Réanne Cooper. C’est à Réanne, déjà une jeune leader en Acadie de la Nouvelle-Écosse, de donner le coup d’envoi en répondant à quelques questions. 

Qu’est-ce que vous étudiez à l’Université Sainte-Anne et dans quel but ?

Je suis actuellemen dans le programme de Baccalauréat en administration des affaires (B.A.A.) – Commerce International. Je m’intéresse beaucoup au milieu des affaires ainsi qu’aux voyages, alors ce programme est parfait pour atteindre ces buts.

img_9401x1000

Vous êtes originaire de la Nouvelle-Écosse ?

Mon lieu de naissance est ici en Nouvelle-Écosse, mais j’ai grandi dans la ville de Fredericton au Nouveau-Brunswick.

Comment alors avez-vous abouti dans notre institution ?

Après avoir fait toutes mes études là-bas, je suis venu par la suite à l’Université Sainte-Anne pendant un semestre. Ensuite, j’ai eu le privilège de faire un séjour humanitaire de trois mois au Cameroun avant de me rendre à Halifax où j’ai détenu un emploi pendant une année. Je suis revenue aux études en septembre 2015 dans ce programme.

Quel est votre intérêt particulier pour les études acadiennes ?

Les études acadiennes m’intéressent dans la mesure où je viens d’une famille acadienne et que je suis très fière de l’histoire de ma famille. J’aime apprendre davantage sur les familles fondatrices de notre région de Clare ainsi que sur la diaspora acadienne.

Quelles types de tâches et de projets faites-vous jusqu’ici dans le cadre de votre travail pour la Chaire ?

Jusqu’à date, je travaille surtout avec les microfilms du Moniteur acadien, journal qui remonte à 1867. J’ai aussi assisté à quelques ateliers à travers de cet emploi, où j’ai rencontré plusieurs personnalités comme Barry Ancelet et Phil Comeau.

Avez-vous l’impression qu’un assistanat de recherche contribue à votre développement professionnel ?

En tant qu’assistante de recherche, je suis en train de développer des compétences en recherche en général, en plus de travailler en équipe autour d’un but commun. D’ailleurs j’apprends à bien travailler seule et à gérer mon temps. Finalement, les ateliers et conférences auxquelles je vais participer vont renforcer mon développement personnel.

Qu’est-ce que vous aimez faire comme passetemps ? Participez-vous à des activités parascolaires ?

Dans mon temps libre, j’aime bien passer du temps dehors, travailler dans le jardin ou les pommiers de mon grand-père. Sinon, beaucoup de mon temps est consacré au comité d’Enactus Sainte-Anne, qui a pour but de travailler sur des projets qui améliorent la vie sociale, culturelle et économique de la communauté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s