Trois questions pour Kirby Jambon, poète lauréat de la Louisiane française

Éducateur et énergique promoteur de la langue française en Louisiane, Kirby Jambon est l’auteur de trois recueils de poésies, tous parus aux Éditions Tintamarre : L’école gombo : poésies (2006), Petites communions : poèmes, chansons et jonglements (2013) et Chercher la chasse-femme : poésies (2016). En 2014, il a remporté le Prix Henri-de-Régnier de l’Académie française… un honneur dûment mérité mais totalement inattendu pour ce Cadien du bayou Lafourche ! À l’automne 2020, Jambon a été nommé au rôle de Poète lauréat de la Louisiane française, poste honorifique précedemment occupé par Zachary Richard et Barry Jean Ancelet (sous le pseudonyme Jean Arceneaux). Retardée en raison de la pandémie, son intronisation a eu lieu le dimanche 13 juin 2021, chez Beausoleil Books à Lafayette. Nous avons profité de l’occasion pour lui poser – par correspondance, bien sûr – quelques questions, y compris sur ses rapports avec l’Acadie de la Nouvelle-Écosse.

Pourquoi le poste de poète lauréat a-t-il une importance dans la Louisiane d’aujourd’hui ? En quoi est-ce que ce rôle permet de faire avancer la cause francophone ?

C’est une validation de deux réalités : que la Louisiane française existe et qu’on a notre propre literature. Le français en Louisiane n’est pas seulement une langue d’héritage. Le français est une langue du présent et de l’avenir en Louisiane. Notre littérature, notre poésie est une réflexion de cette réalité et aussi une inspiration pour les cadiens, les créoles et tous les franco-louisianais, jeunes et moins jeunes. Comme notre musique et notre cuisine, notre langue est une partie intégrante de notre culture. Le poète lauréat de la Louisiane française être un autre véhicule pour prendre le chemin et montrer que la langue française, soit orale ou écrite, tient une place très importante et bien méritée sur la carte de la vie quotidienne en Louisiane.

Kirby Jambon (gauche) en compagnie du musicien et poète Zachary Richard et de l’ethnologue et écrivain Barry Jean Ancelet, les deux premiers poètes lauréats de la Louisiane française, le dimanche 13 juin 2021. (Crédit photo : Tiffany Guillory Thomas)

Vous avez passé une année universitaire chez nous, à l’Université Sainte-Anne, il y a un certain temps. Qu’est-ce que cette expérience en Acadie vous a apporté ? Est-ce que vous avez fait d’autres séjours à l’étranger ?

En 1994-95, après ma neuvième année d’enseignement, j’ai décidé de quitter la Nouvelle-Orléans, où je vivais depuis huit ans, pour prendre un congé sabbatique à l’Université Sainte-Anne. Mon but : d’être certifié en français et puis de retourner en Louisiane et d’enseigner en immersion française à l’école Prairie à Lafayette. L’année que j’ai passée à l’Université Sainte-Anne a été une expérience que je vais jamais oublier. C’est pendant ce séjour que j’ai appris l’importance du fait français dans ma vie et aussi que j’ai fortifié les liens avec mon héritage acadien et avec les Acadiens et Acadiennes qui continuent à vivre en français et à promouvoir leur culture.

Comme Louisianais francophone, les contacts et les amitiés que j’ai développés avec la francophonie hors de la Louisiane sont simplement des sources de richesses. J’ai tellement aimé mes séjours en France et au Québec, mais les dizaines de fois que j’ai visité les Maritimes sont parmi mes plus beaux souvenirs.

Quels sont vos projets en cours et à venir, soit comme écrivain, soit comme éducateur et défenseur du français en Louisiane ?

C’est bien sûr de ne pas lâcher la patate. Je continue à enseigner des cours en immersion française aux jeunes et des cours de français louisianais aux adultes. Je publie des vidéos aussi pour aider mon enseignement. Je continue à travailler avec le théâtre en français avec les jeunes, un ouvrage qui me donne autant de joie. On peut entendre ma voix dans la série animée, Boudini et ses amis, par Télé-Louisiane. Je suis en train d’organiser une lecture de poésie par des jeunes francophones en Louisiane. Et sans doute, je ne lâche pas la plume. Un projet que, j’espère, va se réaliser, c’est un livre de poèmes illustré pour enfants. Ça fait, je suis poète et puis je trouve la poésie dans la vie et je la transcrit en mots. Je ne peux pas m’empêcher.

Écoutez la lecture d’un poème de Kirby Jambon sur la chaîne YouTube de l’écrivain :